Dossiers


 

Anouar veut aller de l'avant

À 24 ans, Anouar prépare son bac professionnel Pilotage de systèmes de production automatisés (PSPA) en apprentissage.


anouar_portrait_rapproche_arrondi

Après le collège, j’ai préparé un BEP Finition en lycée professionnel, pour travailler dans le bâtiment.  Comme j’ai raté l’examen, je me suis inscrit à Pôle Emploi et j’ai suivi une Prestation d’orientation professionnelle (POP) durant laquelle j’ai effectué divers stages en entreprises. C’est ce qui m’a permis de valider mon projet professionnel : travailler dans l’industrie. Mon frère m’a parlé de la formation à la conduite de machines et je me suis présenté à l’AFPI CFAI à Ker Lann (Bruz). J’ai passé un entretien de sélection et des tests de positionnement pour valider ma candidature”.

Premier contrat

Avec l’aide du CFAI, Anouar signe en 2007 un premier contrat d’apprentissage avec une entreprise  du secteur automobile. Il y prépare un CAP Conduite de systèmes industriels (CSI)
L’apprentissage, c’est une manière concrète d’apprendre un métier. Très bien encadré par mon tuteur, j’ai pu mettre en application dans l’atelier de production tout ce que j’apprenais sur le plateau technique du centre de formation. Je me suis adapté facilement au monde du travail, même avec des horaires décalés (5h39 à 13h ou 13h à 20h32)."

Poursuite d’études

Anouar choisit en 2009 de poursuivre en bac professionnel Pilotage de systèmes de production automatisée (PSPA) : “J’ai envie d’aller de l’avant, d’approfondir mes connaissances. Aujourd’hui, je suis toujours dans la même entreprise, mais dans une équipe chargée du premier dépannage de la ligne de production, et j’ai de plus en plus d’autonomie”. Après le bac, Anouar cherchera un travail :”Je ne suis pas encore fixé, mais je sais qu’il y a des possibilités d’emploi dans toutes les branches industrielles”.

L’avis d’Anouar

L’alternance, c’est le moyen de mettre en valeur immédiatement ce qu’on apprend au centre de formation. C’est valorisant. Le salaire est un élément de choix : grâce à lui, je suis complètement indépendant.”

Texte et photos : Clotilde Cheron (mai 2011)
 

Articles du dossier

fotolia_8574835_xs_raccourci_arrondi

L'alternance, le plus court chemin vers l’emploi

Quand on démarre sa vie professionnelle, fraîchement diplômé, il est difficile de faire valoir son expérience. Sauf si l’on s’est formé en alternance !

annececile_portrait_rapproche_arrondi_2

Anne-Cécile, veut devenir fleuriste

« J'ai choisi de me former en travaillant' »