ban formation 2017 1000x90px F

ban formation 2017 1000x90px H

 

Dossiers


 

Réforme de la formation. Ce qui change pour vous


Fotolia 49030686 XSLa loi du 5 mars 2014 réforme en profondeur la formation professionnelle continue et accorde de nouveaux droits aux salariés et aux demandeurs d'emploi.

 

 

Objectifs de la loi :

  • Mettre les bénéficiaires de la formation au cœur du dispositif grâce à la création du Compte personnel de formation et du Conseil en évolution professionnelle
  • Rendre le financement de la formation plus juste et plus solidaire, en le réorientant vers la qualification et ceux qui en ont le plus besoin (jeunes en alternance, salariés peu qualifiés, salariés des petites entreprises et les demandeurs d'emploi)
  • Les entreprises ont « une obligation de former » plutôt qu'une « obligation de financer »
  • Rendre le système de financement  plus simple et plus lisible

Voici un zoom sur 3 dispositifs qui vous concerne que vous soyez salarié ou demandeur d'emploi, dans le cadre d'une démarche d'insertion, de reconversion  et/ou avec un projet de formation.

 

Le Compte personnel de formation

Depuis le 1er janvier 2015, tous les salariés et demandeurs d’emploi disposent d’un compte personnel de formation (CPF) à partir de 16 ans, dès l’entrée dans la vie professionnelle. Ce compte vous suit tout au long de votre carrière même en cas de chômage, de changement d'emploi ou d'entreprise.


Le CPF vous permet d'acquérir les savoirs de base, de suivre des formations qualifiantes et de bénéficier d'un accompagnement à la validation des acquis de l'expérience (VAE).


Crédité de 24 heures par an, jusqu’à l’acquisition de 120 h, puis de 12 h par an jusqu’à un total de 150 h, le CPF remplace le Droit individuel à la formation dont les heures non consommées resteront « utilisables » jusqu’au 1er janvier 2021.

Le compte est géré par un service dématérialisé dédié sur lequel son mode d’emploi est précisé : www.moncompteformation.gouv.fr.

 

Le Conseil en évolution professionnelle

Tout au long de votre vie professionnelle  vous pouvez bénéficier d'un Conseil en évolution professionnelle (CEP).


Ouvert à tous, cet accompagnement vous permet de faire le point sur votre situation professionnelle, et le cas échéant, de définir un  projet d’évolution professionnelle quelle qu’en soit la nature (insertion professionnelle, mobilité interne ou externe, reconversion, reprise ou création d’activité…).


Ce conseil est mis en œuvre dans le cadre du Service public régional de l'orientation (SPRO). Il est dispensé gratuitement par Pôle emploi, l’Apec, les missions locales,les OPACIF (Fongecif, ...) et Cap emploi.

 

Des entretiens professionnels tous les 2 ans

Si vous êtes salarié, votre employeur doit organiser tous les 2 ans un entretien professionnel pour envisager avec vous vos perspectives d’évolution professionnelle et les formations qui peuvent y contribuer.

 

 

Pour aller plus loin



 

 

 

 

 

 

Texte : juillet 2014 ; MAJ 09/03/15

Illustration : © AMATHIEU - Fotolia.com