Quels sont les objectifs du dispositif ?

Le CPF est un compte personnel qui vous permet de suivre des formations visant une certification professionnelle, une qualification, des connaissances de base, d’être accompagné pour la validation des acquis de l’expérience ou encore de financer le permis B.

 

Qu’est-ce qui change en 2019 ?

Avec la réforme de la formation professionnelle adoptée le 1er août 2019, le Compte personnel de formation (CPF) change en profondeur.

  • Les heures sont remplacées par des euros.
  • Chaque salarié accumulera 500 euros par an (800 euros pour les moins qualifiés).
  • Via une application numérique, les actifs pourront choisir une formation sans avoir besoin de faire appel à un intermédiaire.
  • Changement prévu pour le second semestre 2019.

 

Êtes-vous concerné ?

Vous devez être âgé d’au moins 16 ans et avoir le statut de demandeur d’emploi, indemnisé ou non.

 

Quels sont vos droits et vos obligations ?

Contrairement au salarié, vous ne pouvez pas acquérir d’heures supplémentaires de formation pendant le temps où vous recherchez un emploi. En revanche, vous mobilisez les heures que vous avez acquises pendant votre activité salariée.
Si vous cumulez votre indemnisation avec les revenus d’une activité réduite, vous pouvez acquérir des heures de CPF au prorata de votre temps de travail sur l’année.

 

Vos heures de DIF

Vous devez fournir les justificatifs de votre employeur (attestation, bulletin de paye, certificat de travail etc.) sur lesquels figurent le nombre d’heures de DIF non utilisées.
Vous pouvez inscrire ces heures sur votre compte et les mobiliser jusqu’au 31 décembre 2020, date à laquelle elles seront perdues si elles n’ont pas été utilisées.
Elles peuvent compléter les heures déjà acquises sur le CPF en tant que salarié.

 

Formations pouvant être suivies

La formation choisie doit nécessairement :

  • être qualifiante ou certifiante (diplôme, titre, habilitation, certificat d’aptitude,…) ;
  • concerner l’acquisition du socle de connaissances et de compétences ;
  • ou encore porter sur l’accompagnement VAE

Lorsqu’il s’agit d’une formation qualifiante ou certifiante, votre choix ne peut se porter que sur les formations figurant sur une « liste de formations éligibles ».
Ces formations sont soit :

  • celles retenues au niveau interprofessionnel par les partenaires sociaux ;
  • celles qui ont été arrêtées dans votre région de résidence.

Pour avoir accès à vos informations personnalisées (heures acquises lors d’une activité salariée, formations éligibles), vous devez vous connecter, avec votre numéro de Sécurité sociale, à votre espace personnel sur le site internet du Compte personnel d’activité.

 

Financement de votre formation

Pour le financement et le montage de votre dossier de formation, vous êtes accompagné par un conseiller en évolution professionnelle, qui peut être votre conseiller Pôle emploi.

Le financement est assuré, à la hauteur du nombre d’heures que vous avez acquises lorsque vous étiez salarié, par Pôle emploi.

D’autres financeurs, notamment Pole emploi et la Région, peuvent venir contribuer au financement de votre formation si vous n’avez pas suffisamment d’heures sur votre compte. On parle alors « d’abondement ».

 

Quel est le montant de votre rémunération ?

Votre indemnisation pendant que vous êtes en formation dépend de votre statut :

Vous êtes :  Demandeur d’emploi non indemnisé au titre de l’allocation de retour à l’emploi (ARE)  Demandeur d’emploi indemnisé au titre de l’ARE  Bénéficiaire d’un contrat de sécurisation professionnelle (CSP) 
Rémunération Régime public de rémunération des demandeurs d’emploi en formation (RFPE) Aide au retour à l’emploi- formation (Aref) Allocation de sécurisation professionnelle

 

Comment utiliser votre compte personnel de formation ?

Pour pouvoir utiliser votre compte et vous former pendant votre période de chômage, vous devez nécessairement passer par votre conseiller Pôle emploi.

  • Si vous disposez sur votre compte d’un nombre d’heures suffisant pour effectuer la totalité de la formation que vous envisagez, votre projet est automatiquement validé dans le cadre du projet personnalisé d’accès à l’emploi (PPAE). Vous n’avez donc pas besoin de l’accord de Pôle emploi pour partir en formation. Vos heures de formation sont prises en charge par un fonds spécifique, le fonds de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP).
  • Si le nombre d’heures dont vous disposez sur votre compte est insuffisant pour couvrir la totalité de la formation, Pôle emploi doit valider votre projet de formation. Un conseiller en évolution professionnelle, qui peut être votre conseiller Pôle emploi, se charge de monter votre « dossier formation » et d’aller chercher les financements existants au sein de Pôle emploi ou auprès d’autres financeurs (Opacif, Opca, Région, etc.).

 

Centre Inffo 07/08/18