Qu’est-ce qu’une VAE ?

La validation des acquis de l’expérience (VAE) est une procédure qui vous permet de faire reconnaître, officiellement, les compétences et/ou les connaissances que vous avez pu acquérir tout au long de votre vie afin :

  • d’obtenir tout ou partie d’un diplôme, d’un titre ou d’un certificat de qualification ;
  • d’accéder directement à un cursus de formation sans justifier du niveau d’études ou de diplôme requis.

Une seule condition est exigée : vous devez justifier d’au moins 1 année d’activités en rapport direct avec la certification visée.

Êtes-vous concerné ?

Le choix des salariés appelés à suivre les actions figurant dans le plan de l’entreprise appartient à votre employeur. Comme tous les membres du personnel, vous êtes susceptible d’être concerné pour suivre une procédure VAE.

Néanmoins, une procédure VAE ne peut être réalisée qu’avec votre consentement écrit. Votre refus ne constitue ni une faute ni un motif de licenciement.

Quelle procédure ?

Une fois votre accord donné, l’employeur doit vous présenter une convention tripartite dûment complétée. Elle est conclue entre vous, l’organisme prestataire de VAE et votre employeur.

Comment se déroule une VAE ?

La VAE se déroule selon différentes modalités :

  • constitution d’un dossier par le candidat qui retrace précisément son expérience ;
  • réunion d’un jury, avec entretien éventuellement ;
  • et, lorsque cette procédure est prévue par l’autorité qui délivre la certification, mise en situation professionnelle réelle ou reconstituée.

Le jury vérifie si le candidat possède les compétences, aptitudes et connaissances exigées pour l’obtention du diplôme, titre ou certificat concerné et prononce :

  • la validation totale lorsque toutes les conditions sont réunies : le jury propose alors l’attribution de la certification ;
  • la validation partielle : le jury précise dans ce cas la nature des connaissances et aptitudes devant faire l’objet d’un contrôle complémentaire ;
  • le refus de validation lorsque les conditions de compétences, d’aptitudes et de connaissances ne sont pas remplies.

 

Quels sont vos droits et obligations ?

  • Pour vous, le départ en VAE correspond à une mission professionnelle.
  • Vous conservez votre statut et vos droits individuels et collectifs durant la procédure VAE.
  • Vous conservez votre rémunération et votre protection sociale et demeurez sous la subordination juridique de votre employeur.

 

Quelle rémunération ?

Votre rémunération est intégralement maintenue par l’employeur.

Où se renseigner ?

Les Points d’accueil du Service public régional de l’orientation et de l’évolution professionnelle (SPRO-EP), placés sous la responsabilité du Conseil Régional, vous accueillent et vous informent sur la démarche de VAE.

Ils vous aident à :

  • analyser la pertinence de votre projet VAE : ils vous réorientent, si besoin est, vers d’autres démarches (recherche d’emploi, bilan de compétences, etc.)
  • vous repérer parmi l’offre de certification (régionale et nationale)
  • vous orienter auprès des certificateurs concernés
  • connaitre les possibilités de financement

Les Points d’accueil du SPRO-EP, habilités par le Conseil régional, peuvent se trouver dans des structures déjà existantes comme les Agences Pôle emploi, les Missions locales, les Centres d’Information et d’Orientation, Points accueil emploi …

Nord Picardie champagne Lorraine Alsace Haute-Normandie Ile de France Basse-Normandie Bretagne Pays-de-Loire Centre Bourgogne Franche-comte Poitou Limousin Auvergne Rhône-Alpes Aquitaine Midi-pyrénées Languedoc-Roussillon Provence-Alpes corse Dom-Tom