Organisées par le Conseil régional de Bretagne avec l’appui du GREF Bretagne, les 1ères rencontres régionales des professionnel.le.s du SPRO-EP ont rassemblé plus de 180 participants.

Conférence, ateliers découvertes et ateliers contributifs… différentes modalités qui ont rythmé la journée et permis d’aborder la thématique retenue : « Les métiers de l’information et du conseil en orientation : nouveaux outils, nouvelles pratiques ».

Tout au long de la journée, les professionnel.le.s étaient sollicité.e.s  pour réfléchir sur leur métier, échanger sur leurs pratiques, et contribuer à la réflexion sur l’offre de service du SPRO-EP.

 

Résumé de la journée en vidéo

 

Lire la video sur la plateforme Vimeo

 

Nuage de mots clés établi lors de la rencontre du 26 mai 2019« En 2 mots, le SPRO-EP, c’est quoi pour vous ? »

Au moment du café d’accueil, chaque participant.e était invité.e à s’exprimer sur sa vision du SPRO-EP. Chaque réponse a été reprise dans un nuage de mots affiché en temps réel. Des contributions reprises et analysées par André Chauvet en introduction de sa conférence.

 

 

L’évolution des métiers du conseil en information et en orientation

Georgette Bréard, vice-présidente en charge de la formation, de l’apprentissage et de l’orientation à la Région Bretagne a ouvert cette journée et lancé la conférence d’André Chauvet, consultant spécialiste des questions d’orientation et d’accompagnement des trajectoires professionnelles.

André Chauvet a attiré l’attention des professionnel.le.s sur différents enjeux pour les professionnel.le.s liés au contexte et aux évolutions actuelles :

  • La complexité de l’accès au droit pose le problème d’un non recours, d’une désaffiliation possible des publics les moins à l’aise : enjeu d’équité.
  • La réforme de la formation : CPF, réduction des intermédiaires et achat direct de formations et de prestations, enjeux du multi modalités en lien avec les usages : enjeu de pouvoir d’action de chacun.
  • Nouveaux outils, nouvelles problématiques, nouveaux usages, nouvelles postures : en quoi le.la professionnel.le est-il.elle irremplaçable ? enjeu de professionnalisme.

 

L’intervention d’André Chauvet

Lire la video sur la plateforme Vimeo

 

Ateliers découverte

Quatre ateliers pratiques se sont déroulés en fin de matinée, pour tester, expérimenter, découvrir des outils et des méthodes :

  • Découverte des métiers : du concret ! Les participant.e.s ont pu naviguer sur l’outil d’information sur les métiers du GREF Bretagne, Cléor Bretagne et tester un métier grandeur nature avec des expériences de réalité virtuelle avec l’ANFA et l’UIMM.
  • Mobilités  professionnelles : y voir plus clair dans les parcours ! Afin d’aider les publics à se projeter avec des données fiables et des exemples de parcours réels, les participant.e.s ont découvert deux outils : l’observatoire des transitions professionnelles du Fongecif Bretagne et HumanRoads, un outil qui présente des parcours réels de formation sous forme de cartographie interactive.
  • L’approche compétences, une nouvelle clé vers l’emploi ? Changer de regard, valoriser les compétences et les savoirs être professionnels, cet atelier présenté par Pôle emploi a permis de découvrir cette nouvelle approche de recrutement par les compétences.
  • Walt, un chatbot au service de l’alternance. À partir de Walt, qui s’appuie en partie sur l’intelligence artificielle, Opcalia a animé un atelier permettant aux professionnel.le.s de se projeter sur l’impact de l’intelligence artificielle dans leurs pratiques.

 

 

Ateliers contributifs

Après-midi de réflexion et de contribution des professionnel.le.s.

Un World café très productif a permis de dégager 3 idées clés (« pépites ») par table de réflexion. Ces idées permettront d’alimenter le travail du comité de professionnalisation régional du SPRO-EP pour proposer des actions de professionnalisation et des contenus pour de futures rencontres régionales.

Quelques idées parmi les « pépites » de table :

  • Numérique et pratiques professionnelles : être formé et accompagné sur la prise en main d’outils numériques, échanger sur la pertinence des outils numériques et mutualiser certains outils, diversifier nos pratiques numériques et conserver une offre de services en présentiel, lutter contre la fracture numérique (soutien et attention particulière pour ces publics).
  • Continuité et complémentarité de services entre structures du SPRO-EP : développer des temps d’échanges et de rencontres (journées d’immersion, échanges de pratiques, rencontres régionales régulières), travailler ensemble sur des projets (forums, résolution de cas), animation et coordination régionale et locale (plateforme numérique, travail opérationnel à l’échelon territorial).
  • Professionnalisation des acteur·rice·s du SPRO-EP : décloisonner le travail des professionnel.le.s et développer la culture commune (immersion, échanges de pratiques, étude de cas), diversifier les méthodes d’intervention (webinaires, formation, bonnes pratiques, plateforme numérique etc.).

 

Clôture et perspectives

Dans sa synthèse de la journée, André Chauvet a partagé ses constats avec les professionnel.le.s autour de deux grandes thématiques :

  • la construction du commun :

Le SPRO-EP ne peut se faire sans la construction d’un service commun. Plusieurs pistes sont dressées : la construction du commun peut être humaine, éthique, technique, territoriale etc.

  • L’« irremplaçabilité » de l’humain :

L’expertise expérientielle des professionnel.le.s rend les métiers du conseil légitime par leur capacité  à interpréter les données avec et pour la personne qui est partie prenante de la décision et à être en résonance et à l’écoute des publics.

En clôture, Gaëlle Bagourd Abhervé, cheffe de service du SPRO-EP de la Région Bretagne a donné rendez-vous aux professionnel.les de l’orientation pour une prochaine rencontre en 2020 !

 

Retrouvez en images les principaux moments de la journée !

Lire la video sur la plateforme Vimeo